Introduction

Il fallut tenir le coup durant le trop long temps qu’aura duré cette guerre… au jour le jour, tous les moyens et convictions se valaient: le devoir, la fierté, le patriotisme, la loyauté envers les siens et ses camarades,  la foi religieuse pour beaucoup,  l’espoir... puis l'espoir d'un sacrifice qui n'aura pas été vain…


Pour tenir le coup, du courage... puis il y avait bien sûr, entre autres, le courrier, le précieux courrier d'une personne aimée, le réconfort de la famille, d'un ou d'une proche, d'une «marraine de guerre»; une photographie conservée dans une poche tout juste au-dessus du coeur; les permissions; puis, tous les petits «à côté» créés par les soldats eux-mêmes, dont les journaux des tranchées... oui, il fallait tenir le coup. Les journaux savaient changer à l’occasion le quotidien avec parfois beaucoup d’humour (la rédaction comme la lecture).

                     - Voir - Liste des journaux de tranchées et autres

                           http://michelsl.com/memorial/17-005_Journaux.html

                     - Voir - BDIC «Bibliothèque de documentations internationale contemporaine»;

                           http://www.bdic.fr/vivre-en-collectivite/les-journaux-de-tranchees

                     - Voir - La première Guerre mondiale 1902-1932 - Journaux de tranchées;

                           http://grande-guerre.org/?p=5530


Je vous présente donc ici le journal du 95e R.I., Les Boyaux du 95e.

Boyaux ?  1914-1915, la guerre s'enlisait donc dans cette impasse des tranchées: d'abord des trous isolés formés par l'explosion des obus, protégeant des tirs incessants des mitrailleuses, puis creusant pour rejoindre un autre et devenant finalement de véritables et complexes réseaux de premières, secondes et troisièmes lignes, et cela sur 700 km de front de tranchées et de boyaux, de la mer du Nord à la Suisse, faisant face au front ennemi, les belligérants étant séparé par un no man's land de 150 à 500 mètres, et chacune des arrières lignes pouvant s'étendre de 3 à 30 km. Les tranchées étaient parallèles aux fronts tandis que les boyaux étaient perpendiculaires à celles-ci; on empruntait les boyaux pour se rendre aux tranchées.

Extrait «Mémorial - Pierre et Joseph Saint-Loup - La Grande Guerre - Parcours, correspondances et documents»

http://michelsl.com/memorial/01-001.html


Ci-dessous en table des matières, une courte nomenclature de certains articles rencontrés dans les numéros 2, 3, 4, 6, 8, 9 et 10. Auriez-vous en votre possession un ou des numéros manquant ici, qu’il me fera plaisir de le publier.

Puis un petit extra: Le numéro 10 Le Poilu du 95e, 1922... par les anciens pour les anciens.  

                                                 M’écrire à msl.memorial@videotron.ca


Je remercie Francis Mignardot pour la numérisation et le partage des numéros 3, 4, 9 et 10. Petit fils de François Ferdinand Mignardot, Sous-Lieutenant de réserve au sein du 95e R.I.. Blessé puis fait prisonnier au combat de Mattexey (Meurthe-et-Mosellle) le 25 août 1914. Libéré le 2 décembre 1918.

Contact via son blog «En balade, né au vent».


Par ailleurs, en lien avec le 95e :

      - Les Journaux de Marches et Opérations du 95e R.I. numérisés par Didier Linard

      - L’historique: «Les régiments du Centre au feu - La campagne du 95e Régiment d’infanterie - 1914-1918»

      - Liste des Hommes du 95e R.I.

      - L’ouvrage relatant le parcours de Pierre Saint-Loup, caporal puis sergent au 95e R.I. d’avril 1916 à la fin

        de la guerre: Mémorial - Pierre et Joseph Saint-Loup - La Grande Guerre



TABLE DES MATIÈRES


Cliquer sur le numéro de votre choix pour accéder au journal (hormis le No 1)


Numéro 1

                   image extraite de «1914-1918 - Le musée virtuel», voir résumé:

                   http://collections14-18.skynetblogs.be/archive/2008/02/05/biblio-10.html













































Numéro 2

                  p.4     Bois Brûlé - Romance (poésie, Clochon de la 9e Cie)

                  p.5     Nos alliés les Italiens (article, Pierre Mille)

                  p.6     À la classe 1917 (poésie, Maurice Clément, classe 1917)

                  p.7     La marche vers Sarrebourg (par un officier du 1er Bataillon)

                  p.8    Journal de route du 95e (suite)


Numéro 3

                  p.2     Un épisode de la bataille de Verdun

                  p.5     Les pertes allemandes à Douaumont (… journaux anglais)

                            Rêvasserie (poésie, Jean Carloz de la 8e Cie)

                            Au guetteur du créneau (poésie, R.F.)

                            L’écho du vallon (poésie, G. Baugarten)

                            Pas de guerre - Blamont 14 août 1914 (Fred)

                  p.7     L’entrée à Sarrebourg… à suivre (O. Vigne)


Numéro 4

                  p.4     Le cuistot (poésie, Marcel Aupetit)

                  p.5     La marche du 95e (chanson, …)

                  p.6     L’entrée à Sarrebourg… suite (O. Vigne)

                  p.7     La marche sur Sarrebourg… à suivre (Lt Henri B.)


Numéro 6

                  p.2     Douaumont (poésie, d’une abonnée admiratrice)

                            Syndicat de Lotissement international des Poilus de France (article, Maxime Paré)

                  p.3     Va-t-on sauter ? (95e en forêt d’Apremont) 

                  p.5     À nos ainés du 95e (en souvenir de Verdun, poésie, Maurice Clément, classe 1917)

                  p.7     Dans la sape (texte de Louis Oudry, jeune poilu de la 12e

                  p.9     Combat de Mattexé, 25 août 1914 (Lieutenant Henri B.)

                  p.10   Douaumont, 24 février 1916… à suivre


Numéro 8

                  p.6     Au créneau (poésie, Rigardin)

                            Douaumont… suite et fin (X)

                  p.7     Mattexey (hommage, Mlle Louis Hélène)


Numéro 9

                  p.2     Boche ! (poésie, Ch. Sainmont)

                  p.4     Le petit bleuet (poésie, M.-H. D.)

                  p.5     Les pauvres auxiliaires (poésie, L’Auxi Putt)

                  p.7     En Forêt d’Apremont… 1915 (Perrier)

                  p.8     Vilanelle - La pluie dans la tranchée (poésie. J.-M. D.)

                  p.9     Face à face (extrait, Jacques Péricard)

                  p.11   Ballade des dames de Bochmanie (poésie, Stanko)


Numéro 10

                  p.2     Causerie intermittente (article)

                            Gloire anonyme (poésie, S. de Busseroux) + article

                  p.4     À ma marraine (poésie, J.F.)

                  p.9     Le livre d’or du 95e

                            Citations (79 noms et citations 1918)


Le Poilu du 95e, 1922, No 10




Le 95e Régiment d’Infanterie

de Bourges, Cher, France

                                                           Guerre 1914-1918

Les boyaux du 95e / Journal de tranchées                                                     

                                                                                                                                                 Retour à l’index principal